SHARE

L’interconnexion en réseau à très haut débit en fibre optique entre la république du Congo et la République gabonaise sera opérationnelle en fin mars. C’est ce qu’il faut retenir de la réunion technique des experts des projets Central African Backbone (CAB) des deux pays, que Libreville, la capitale gabonaise a abrité courant.

La cérémonie marquant l’interconnexion des deux pays, par réseau en fibre optique, se déroulera au village LEKOKO, localité congolaise, frontalière avec la République gabonaise. Les sachants en la matière des deux pays se sont accordés sur la date à laquelle se fera l’interconnexion de ces deux pays d’Afrique Centrale. Fin Mars est la date qui a été choisie pour traduire dans les faits la volonté longtemps exprimée par la Conférence des Chefs d’Etats de la Communauté Economique et Monétaire des Etats d’Afrique Centrale (CEMAC) réunie en session ordinaire à N’Djaména, au TCHAD, le 25 avril 2007. Une volonté qui vise, globalement, d’accélérer l’intégration de la sous-région dans la société de l’information et de la communication.

 Outre cette problématique liée à la date de  l’interconnexion entre le Congo et le Gabon, la réunion de Libreville a planché sur d’autres points importants. Ces intelligences se sont appesanties sur la  question relative à l’état d’avancement de la construction des deux réseaux et de leurs mises en service opérationnel, tout en rappelant les travaux de construction de cette infrastructure en fibre optique, pour la partie congolaise sont achevés depuis le 20 décembre 2017 et la réception a eu lieu le 22 du même mois au lieu où se fera l’interconnexion des deux Etats.

Ils ont, également, évoqué la problématique sur les  modalités de construction de 150 mètres de liaison en fibre optique pour connecter les deux réseaux. (Congo – Gabon), les aspects formels et administratifs de cette interconnexion), la détermination des matières devant figurer dans la convention d’interconnexion et du chronogramme de la date et du calendrier d’exécution des taches précitées.

Cette réunion de Libreville sur le CAB, s’est tenue dans les locaux de la Société du Patrimoine des Infrastructures Numériques du Gabon (SPIN). Elle a été présidée par Axcéle KISSANGOU – MOUELE, Directeur Général de la SPIN, qui, était entouré des cadres de sa société et experts du CAB4. La partie Congolaise, quant à elle, était représentée, par le Coordonnateur National du projet CAB3, Yvon Didier MIEHAKANDA  et par Mr Roland MANOUMBA ONDELI Roland, Conseiller à l’économie numérique du Ministre Congolais des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, Léon juste IBOMBO.
Notons que la SPIN est une société qui a la charge d’exploiter et de commercialiser  les infrastructures numériques de l’Etat Gabonais. C’est également elle qui s’occupe de la gestion du « Backbone national » du Gabon en fibre optique  déployé à Libreville et à Port – gentil par le câble ACE. La SPIN a aussi la mission de gérer la fibre optique du projet CAB Gabon appelé aussi CAB 4.

Après cette réunion technique, la délégation Congolaise a eu droit à une visite guidée de la station Africa Coast to Europe (ACE)  de Libreville. Cette station est dirigée par la société AXIONE. AXIONE Gabon a la charge de fournir l’accès internet, de faire la maintenance des infrastructures par le câble international sous – marin ACE. Son objectif, sécuriser la connectivité à l’internet au Gabon et dans les autres pays d’Afrique.

Avant la finalisation de cette interconnexion qui interviendra en fin mars, un Comité Mixte Paritaire sera organisé à Brazzaville en fin février. Ce comité mixte statuera sur la gouvernance de ce partenariat, sur  l’ensemble des questions relatives à la détermination des matières technique, administrative et financière devant sous-tendre ce partenariat interétatique d’interconnexion physique des infrastructures numériques.

Ce comité procèdera également aux négociations et à la rédaction des conventions d’interconnexion, des accords commerciaux, accords de peering, etc.

Il sied de retenir que la mise en œuvre du Mémorandum d’Entente d’interconnexion des réseaux fibres optiques du projet CAB 3 et CAB 4 entre la République Gabonaise et la République du Congo a été signée en le 06 février 2014.

MIATOLOKA Boryce Agapyth

Correspondant particulier de JMI au Congo

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE