SHARE

Le meneur de la grève des enseignants, Aboubacar Soumah  et ses compagnons de lutte ne baissent pas la garde, malgré toutes les intimidations musclées  du  gouvernement guinéen, à  leur encontre,  en vue d’affaiblir leur mouvement de revendication sociale, ils tiennent ferme la barre.    

Aboubacar Soumah et son équipe  veulent  à tout prix à organiser leur  congrès, afin de renouveler le bureau du SLECG. Mais, ce congrès devant se tenir au siège du SLECG, a été délocalisé de force par les agents de la gendarmerie pour la cour de la mosquée Fayçal, où désormais, il pourrait se tenir aujourd’hui.

Certaines infos de la place accréditent que le ministre conseiller personnel du chef de l’Etat, Tibou Kamara, aurait rencontré hier, l’équipe de Soumah dans le cadre de la recherche d’une solution à cette crise.

Pendant ce temps, il se raconte que certains syndicalistes venus pour le congrès su SLECG seraient arrêtés et d’autres brutalisés dans la cour de la mosquée de Fayçal par les forces de l’ordre.

Affaire à suivre !

Dépêche de Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE