SHARE

Les candidats des partis politiques et les indépendants s’activent ardemment sur le terrain des campagnes électorales, cherchant à convaincre leurs militants et sympathisants à partir de leurs projets de société.

Ainsi, dans un entretien ce mercredi, 24 janvier 2018, à www.justinmorel.info, le candidat indépendant à Kaloum, Alpha Saliou Kourouma a confié qu’il ne faudrait pas que les jeunes soient toujours à la merci des politiques. « Ces jeunes innocents ont été sacrifiés pendant des années par ces mêmes politiques qui ne connaissent que leurs intérêts. Et, nous n’allons plus l’accepter ».

« Il y avait une majorité silencieuse qui était là, qui ne savait plus quoi faire, mais qui ne parlait pas. Ils ne sont pas obligés d’adhérer à un parti politique pour exprimer leur vision, mais malheureusement. Les politiques nous ont kidnappés ici. Ils nous ont pris en otage. Par exemple si tu n’appartiens pas aujourd’hui à un mouvement politique, tu ne peux pas avoir du boulot, surtout, si tu n’es pas du parti au pouvoir, c’est autre chose… », a soutenu le candidat indépendant à Kaloum, Alpha Saliou Kourouma.

Il démontre que les jeunes ne sont pas obligés d’appartenir à un parti politique pour éclairer leur  vision politique à une quelconque élection en Guinée . « C’est pourquoi dans mon engagement politique pour leur cause, j’ai été investi par les jeunes de Kaloum pour être leur candidat à ces élections locales. On est fatigué d’être leur sacrifice. On ne peut pas continuer à faire ça. On veut leur montrer notre vrai visage, nos mérites », a clamé le candidat.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE