SHARE

A quelques jours de  la tenue des élections communales du 4 février, le chef de l’État Alpha Condé et plusieurs de ses ministres sillonnent le pays profond. La coïncidence est trop frappante, pour ne pas y voir une implication indirecte des ministres dans la campagne électorale et qui, dans leurs messages, ne laissent place à aucun doute.

Cela est  désormais  une marque de fabrique de la gouvernance Condé, comme à l’époque de Conté, tous les ministres et les cadres de l’administration, sont requis à chaque échéance électorale, pour faire la campagne pour le compte du parti au pouvoir, parfois, avec les moyens de l’État. Cela en violation flagrante du principe d’impartialité mentionnée dans le code électoral.

Malgré le constat fait sur le terrain et les informations relayées dans les médias sur cette situation, il n y a aucune réaction pour l’instant de la société civile guinéenne.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE