SHARE

Un prédicateur saoudien, Cheick Abdoul Aziz a été abattu à Mandiana ce jeudi, 17 janvier 2018 par le chef  des donzos qui criait ‘’Allahou Akbar’’, Balla Kanté.

Invité de l’émission  les ‘’ Grandes Gueules’’ de la radio privée ‘’ Espace FM’’ de ce vendredi, 18 janvier 2018, le procureur de Kankan, William Fernandez qui suit le dossier, a dit que le Saoudien s’est rendu à Kantédou Ballandou à Mandiana, pour faire de la prédication. Il était à moto pour rejoindre sa voiture qui se trouvait de l’autre côté de la ville. Apparemment, il est tombé dans une embuscade.   

Il a ensuite précisé qu’il a appris que l’embuscade a été montée par des chasseurs qui ont tiré sur le Saoudien et le motard. « Ce dernier a été mortellement touché et celui qui le conduisait a été grièvement touché. Il est d’ailleurs à l’hôpital de Kankan’’, a-t-il dit.

Selon le procureur de Kankan, William Fernandez, il y a eu arrestation de  plusieurs personnes suspectes qui sont détenues à la gendarmerie de Kankan. «On a mis la main sur un présumé auteur qui aurait donné la mort au Saoudien. Celui qui a donné la mort à est chef des chasseurs, il a crié :‘’Allahou Akbar’, plusieurs fois avant de le poignarder mortellement »,  assure le procureur.

Cette nouvelle dramatique mérite qu’on la traite avec toute l’attention qu’elle mérite. Cette affaire est certainement révélatrice de situation plus grave.

A suivre…

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE