SHARE

Yalézou, un village situé près de vingt kilomètresde la préfecture de Yomou, où un homme âgé d’une quarantaine d’années a tiré ce mardi, 16 janvier 2018, à bout portant et à trois reprises sur le dos de sa femme, puis aussitôt s’est mis deux balles dans la tête, à l’aide d’un fusil de chasse, pendant qu’ils étaient au champ,  selon le correspondant local de l’Agence Guinéenne de presse (AGP).

Dans son reportage, notre confrère a indiqué que très tôt le mardi matin comme d’habitude le couple s’est rendu dans leur champ.

« Arrivé au lieu habituel, quelques minutes plus tard, l’homme a fait semblant  d’aller se mettre à l’aise, quand il a constaté que sa femme lui faisait dos, il en a profité dégainer trois balles et sans hésiter, il s’’est aussi administré deux autres dans la tête. Tous deux se sont écroulés, gisant dans une mare de sang »,  a précisé notre confrère de l’AGP.

C’est le dernier coup de feu qui a  alerté certains voisins  qui ont accouru illico  jusqu’au lieu du drame. A leur grande surprise, ils ont constaté que le couple était sans vie, l’arme du crime à côté.

«Fâchés, les beaux parents et d’autres gens  sont allés saccager et brûler le domicile du criminel qui s’est suicidé et a abattu sa femme! », a-t-il dit.

Une enquête a été ouverte par les responsables de la gendarmerie.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE