SHARE
Les quartiers de Belle-vue et Kaloum situés dans la ville capitale Conakry, connaissent aujourd’hui  une progression effrénée de la prostitution dans les boîtes de nuit  et les bars, où les jeunes filles en majorité habillées dans des tenues extravagantes y font le plein surtout les vendredis et les samedis.
Dans ces boîtes de nuit et bars, on peut remarquer que les jeunes filles dans des tenues très sexy ‘ la cigarette  sur leurs lèvres  et buvant les boissons alcoolisées  à  flot, esquissent des pas érotiques, juste pour attirer certains hommes venus dans le but d’embarquer ces prostituées  soit  pour l’hôtel où  à  leurs domiciles privés.
L’un  des gérants d’une boîte de nuit célèbre de la commune de Kaloum a confié à  notre reporter que les prix d’embarquement de ces jeunes filles várient de 50.000 de nos francs pour les hôtels à
100.000 Gnf  pour les résidences privées .
 » Mais, généralement, ces jeunes filles prostituées  sont des lycéennes et étudiantes des établissements de la place. vraiment, cela prouve qu’il y a une misère dans les familles de ces jeunes filles . Ça, c’est une situation pitoyable « , a déclaré  le gérant.
Pivi BILIVOGUI pour JMI
JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE