SHARE

Le vice-président  du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) de Matoto et importeur de téléphones, Ali Badar Diaby a été enlevé par une bande de ravisseurs et trois jours après, son corps sans vie retrouvé dans sa voiture à Friaguiadi, dans la circonscription de Coyah.

Interpellé ce mardi, 16 janvier 2018 par nos confrères de la radio privée ‘’Espace FM’’, le porte-parole de la police nationale, le commissaire Boubacar Kassé a indiqué qu’il y a eu beaucoup de supputations. « Mais de sources policières, aucune trace n’a été trouvée sur le corps », a-t-il ajouté.

« Le siège dans lequel il était assis, était rabattu. La clé de contact était sur place. Les documents de la voiture étaient intacts », a dit  porte-parole de la police nationale.

Il a aussi précisé que la police attend les résultats médicaux prélevés sur le corps de la victime par les spécialistes de la médecine légale, pour connaitre les causes de la mort de l’opérateur économique. «  Afin qu’une enquête soit ouverte par la police et la gendarmerie », a noté Boubacar Kassé.

« Nous voulons en finir avec le fait que la police vienne après la commission d’un acte criminel. D’où l’importance de l’implication des citoyens. Il faut qu’ils essayent de faire confiance aux services de sécurité. Dès qu’un citoyen se sent menacé, qu’il informe les services de sécurité », a déclaré le porte-parole de la police nationale, le commissaire Boubacar Kassé.

Rappelons qu’El hadj Abdourahame Barry, un autre opérateur économique,  a été enlevé dans le quartier Hamdallaye depuis le 5 décembre 2017. Depuis, il reste toujours introuvable.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE