SHARE

Le  directeur de communication de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Soulay Thianguel Bah a été condamné ce  mardi   à la réclusion criminelle à perpétuité  par le tribunal de première instance de Dixinn, dans l’affaire de l’assassinat du journaliste El hadj Mohamed Koula Diallo, le 5 février 2016, au siège du principal parti de l’opposition.

Interogé sur cette  question d’actualité ce jeudi, 11 janvier 2018 par justinmorel.info, le leader du Bloc Liberal, Faya Milimono a indiqué qu’il est déçu de tout l’appareil judicaire guinéen, parce que selon lui, il est impossible de condamner une personne qu’on n’a pas entendu à la barre.

« Je suis déçu de la justice guinéenne parce qu’il reste inconsommable de croire que Souley Thianguel Bah n’étant pas au pays, et n’étant pas aussi entendu à la barre dans l’assassinat du journaliste, Koula  Diallo, a été condamné en réclusion criminelle à perpétuité. Pourtant, les vrais coupables ont été libérés. C’est vraiment une parodie de justice ! », a  déclaré sans détour, l’opposant Faya Milimono.

Léon KOLIE pour JMI   

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE