SHARE

La deuxième réunion du Comité Inter-Parties (CIP) tenue le 5 janvier 2018, à Conakry, avait pour  objectif d’expliquer la procédure de distribution des cartes de l’électeur sur toute l’étendue du territoire national, aux acteurs politiques et de la société civile impliqués dans ce processus électoral, selon les responsables de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

A cette occasion, interrogé par un reporter de justinmorel.info, l’ex-ministre de l’Agriculture  de feu Général Lansana Conté  et représentant du PUP à cette rencontre, Jean-Paul Sarr a indiqué qu’il pense que  cette fois-ci, ces élections communales se dérouleront  dans les bonnes confiions de transparence et de crédibilité.

«Je le dis sans arrière pensée parce que tout simplement, le constat est visible, en ce sens qu’avant cette CENI se refusait de communiquer certaines informations officielles. Mais, aujourd’hui, avec les préparatifs de ces élections communales prévues le 4 févier 2018, elle nous appelle pour communiquer  sur chaque étape terminée par rapport ce processus. Et  là, le parti PUP apprécie la CENI pour son sens de partage  dans le cadre de la communication », a déclaré l’ex-chef de département de l’Agriculture.

Jean Paul Sarr a également indiqué que le PUP est train de se reconstruire à une vitesse de croisière: «Je pense avec ces élections locales, nous aurons plus de conseillers et ruraux dans certaines localités de la Basse-Côte  et ailleurs parmi tant de  paris qui compétitissent avec nous ».

 Léon KOLIE pour JMI             

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE