SHARE

Dans le cadre des préparatifs des élections communales prévues le 4 février 2018, l’un des réceptifs d’un hôtelier de la place, a servi de cadre ce vendredi, 5 janvier 2018, à la deuxième réunion du  Comité Inter Parties, une branche électorale de la CENI  (CIP), en partenariat avec  National Democratic Institut (NDI) avec un appui financier de l’UASAID.

Placée le sous le thème : « Opération de Distribution des Cartes de l’Electeur », cette deuxième réunion du CIP consistait à mettre à la connaissance des représentants des partis  politiques et les activistes de la société civile guinéenne présents à cette rencontre, la procédure par  laquelle, la CENI à travers ses différentes branches techniques procédera à la  distribution des cartes de l’électeur dans les différentes localités du pays qui débutera ce samedi, 06 janvier 2018.

Dans son intervention, le président du Comité Inter-Parties (CIP)  et trésorier à la CENI, Mory Sano a indiqué que l’objectif de son institution est d’expliquer aux acteurs impliqués dans ce processus électoral  de connaitre  comment les cartes de l’électeur vont être distribuées dans les différentes communes urbaines et rurales du pays.

«Je demande aux partis politiques de sensibiliser leurs militants et sympathisants, afin qu’ils aient des attitudes exemplaires et responsables, pour que ces élections locales tant attendues par le peuple de Guinée, se déroulent dans les conditions les plus meilleures », a noté le président du CIP.

Il a ensuite affirmé que la CENI  se félicite d’avoir un partenaire privilégié comme le NDI qui selon lui, a toujours contribué activement aux processus électoraux en Guinée.

Quant au représentant  de NDI en Guinée, Dr Paul Amegakpo, il a souligné qu’il est bien de comprendre que les élections communales seront très compétitives et sensibles  dans la mesure où ce sont toutes les formations politiques qui y participeront dans les but de faire élire les conseillers urbains et ruraux.

«Donc, je pense que la crédibilité et la transparence sont  des outils inévitables dans ce processus électoral qui se tiendra dans un mois, afin que de part d’autres, la satisfaction soit dans l’esprit », a-t-il conclu

La Directrice du département planification et Fichier électoral, Mme Camara Djénabou Touré a noté  qu’il y a 2565 commissions pour distribuer les cartes de l’électeur dans les cinq communes et districts de la capitale.

« Pour  Conakry, il y a 756 quartiers et 3984 districts  et sans  compter les villes périphériques. C’est un exemple parmi tant d’autres. Mais, nous nous réjouissons le fait que ce travail colossal s’est terminé dans un effort de gloire », a signalé la Directrice du département planification et Fichier électoral.

Selon elle, pour être en possession de ta nouvelle carte de l’électeur, il faut avoir obligatoirement l’ancienne. « Et,  il ne sera d’avis qu’une personne vienne retirer plus deux cartes d’électeur dans ses proches. Il lui sera possible de retirer une carte mais, s’il détient un mandat », a-t-elle dit.

 Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE