SHARE

Les axes prioritaires qui soutiendront la feuille ont été déclinés ce dimanche 31 décembre 2017, à l’occasion du traditionnelréveillon d’armes. Au cours de cette cérémonie, le chef de l’Etat congolais,  Denis Sassou-N’Guesso a insisté sur le renforcement des capacités et la discipline dans l’organisation au sein de la force publique.

La tradition a été respectée, une fois de plus. Ce 31 décembre Denis Sassou-N’Guesso, comme d’habitude s’est sacrifié à ce rituel consistant à décliner la feuille de route  pour la nouvelle année, après avoir suivi le rapport sur la mise en musique des orientations données à la force publique l’année passée, en ces mêmes lieux, fait par le chef d’Etat major général, Guy Blanchard OKOI. Un rapport, qui dans l’ensemble, présente les actes accomplis par la police, l’armée et la gendarmerie, tout au long de 2017. la force publique, avec dévotion et dévouement à assurer ses missions régaliennes et et les obligations contenues dans la feuille de route de travail.
Après avoir suivi ce rapport, qu’il a qualifié de satisfaisant, le président Denis Sassu-N’Guesso, en sa qualité de chef suprême des armées a décliné les axes de travail de la nouvelle année. Pour 2018, les grands défis s’articuleront autour du renforcement des capacités et de discipline, la collaboration force publique et population, pour bien préserver la paix, la sécurité et la stabilité du pays et le respect des engagements pris au niveau national et ceux pris avec les pays amis.

Pour que la formation ait des lendemains meilleurs, Denis Sassou-N’Guesso n’exclut aucune catégorie.  C’est pourquoi, il a insisté « sur la nécessité de renforcer les capacités à tous les niveaux et la discipline dans l’organisation. » Au sujet de la crise du Pool, le chef de l’Etat a félicité la force publique « pour la bonne tenue des troupes.. » même s’il a reconnu que «  le soutien logistique n’a pas été au rendez-vous. »,du fait des difficultés financières que traversent le pays.

Dans ses orientations à la force publique, Denis Sassou-N’Guesso  a  aussi « insisté sur le fait qu’il doit exister une relation étroite entre la force publique et le peuple. Un rôle que la force publique a su jouer pleinement, selon Sassou-N’Guesso, lors des opérations de maintien de l’ordre dans le département du Pool.

Le dernier axe décliné par Denis Sassou-N’Guesso  prend en compte le respect des engagements tant nationaux et internationaux, avec de maintenir le climat de bon voisinages et de respect des relations internationales.
Ainsi, tenant compte de ces acquis, le président Denis Sassou-N’Guesso a placé 2018 sous le signe de la continuité des efforts entrepris et réalisés en 2017, tout en les amplifiant davantage pour le bonheur du Congo.

MIATOLOKA Boryce Agapyth

Correspondant particulier de JMI au Congo

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE