SHARE

La nuit de la célébration de la Saint Sylvestre à Conakry n’a pas été du tout calme et reposante pour tout le monde. Comme chaque le 1 janvier est le moment pour dresser une liste sombre des excès de la nuit du 31 décembre, l’année 2018 n’a pas dérogé à cette règle.

A Conakry, la Saint sylvestre qui a été célébrée en apothéose, a  malheureusement enregistré plusieurs cas d’accidents avec des dégâts matériels et des pertes en vie humaine, à cause d’une nuit trop arrosée le plus souvent.

Selon le porte-parole de la police, Boubacar Kassé, 7 cas d’accidents, dont un accident mortel où deux citoyens ont trouvé la mort ont été enregistrés à Conakry.

L’accident mortel enregistré s’est passé  le 31 décembre  aux environs de 13 heures sur la route de Donka. Deux motos sont entrées en collision. La première victime s’appelle Alpha Midjaou Bah, domicilié à Koloma ; la seconde victime est un margis-chef de la gendarmerie du nom de Baldé Amadou

Pour les autre cas non mortels enregistrés dans la nuit du 31 au 1 janvier à Conakry et en banlieue, les victimes s’en sortent avec des fractures, des traumatismes, des blessures graves sans oublier les dégâts matériels. C’est la même situation qui a prévalu à l’intérieur du pays où des incidents ont été signalés dans plusieurs régions de province.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

 

Comments

comments

SHARE