SHARE

Souvent sous le feu des critiques des jeunes guinéens, le ministre de la jeunesse, Moustapha Naité, s’est prêté ce vendredi 29 décembre au traditionnel exercice du bilan de l’année écoulée et décliné les perspectives de son département. C’est à l’occasion d’un déjeuner de presse que le ministre de la jeunesse est revenu sur les faits marquants au sein du ministre qu’il dirige.

Sur le plan de la mobilisation des ressources pour la réalisation des objectifs de son département, le ministre Naité s’est dit heureux que le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne puisse être en parfait accord avec le programme national d’insertion socio-économique des jeunes qui est inscrit, selon lui, dans le PNDES et qui coûte environ 137millions de dollars US. Il annonce avoir mobilisé déjà 65 millions d’euros dans ce cadre.

Pour les actions majeures réalisées au cours de l’année, Moustapha Naité peut se contenter de l’enclenchement du processus de mise en œuvre de la structure faîtière de la Jeunesse le (CNJ). « Ce processus est très avancé, nous attendons au niveau du gouvernement qu’une date soit fixée très prochainement pour que l’élection des membres se tienne » a-t-il annoncé.

Il s’est aussi félicité des avancées enregistrées dans les études de faisabilité architecturale du palais de la Jeunesse et de la Culture mais aussi d’avoir rapatrié des centaines de jeunes Guinéens migrants en situation difficile en Libye.

Au plan des perspectives, il a annoncé aux jeunes Guinéens qu’ils vont pouvoir bénéficier du fonds fiduciaire de 65 millions d’euros déjà mobilisés.

«En 2018, ce à quoi on peut s’attendre, c’est la mise en œuvre de ce fonds fiduciaire de 65 millions d’euros suivant, selon lui, des corridors bien définis ; le Vendredi de l’Entreprenariat avec le Fonds National d’Insertion de la Jeunesse (FONIJ), la nouvelle version du centre d’apprentissage et d’incubation des métiers de la confection, qui démarrera en début d’année avec une première cohorte de 300 pensionnaires, puis les travaux à haute intensité de main d’œuvre, et le projet de pavage de 500 000 mètres carrés à Kaloum et à Matoto » a promis Moustapha Naité.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE