SHARE

Au soir du dimanche 17 Décembre 2017, L’AMANDINE était quadrillée du fait d’un véhicule indésirable. Plus de peur que de mal après inspection par les autorités compétentes !

Ce serait aux environs de 16h heure locale que l’alerte a été donnée au quartier de Badalabougou près du premier pont de Bamako. Une voiture située en face juste dans le parking de l’Amandine, une Mercedes de couleur noire qui contiendrait un colis suspect. Aussitôt les forces de l’ordre informées, la zone a été quadrillée. De la rue Princesse des lieux à l’entrée du 1er  pont, les policiers tenaient au respect les usagers.

Un dispositif dissuasif qui a bloqué la circulation bamakoise de la commune 5 durant plus de trois heures. Vu que le coffre de la Mercedes était fermé, les forces spécialisées ont eu recours à une détonation pour l’ouvrir. Un bruit qui a créé la psychose chez les riverains et passants qui pensaient à une bombe. C’est aux environs de 19h20 que la perquisition à proprement parlée s’est effectuée.

Après une vingtaine de minutes, le véhicule non immatriculé devant mais avec une plaque étrangère à l’arrière a été remorqué. C’est après le départ de cette Mercedes pour la fourrière que la circulation a été libérée vers 19h58.

Plus de peur que de mal avec un constat : une psychose au sein de la population fréquemment perturbée par les alertes du genre récurrentes ces dernières semaines en cette période de fêtes de fin d’année.

Idrissa KEITA pour JMI

 Correspondant particulier de JMI au Mali

 JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE