SHARE

La 45ème réunion du conseil des ministres de l’OHADA s’est ouverte ce jeudi 24 novembre 2017, à Conakry sous la présidence du Premier Ministre, Chef du gouvernement, Mamady Youla, en présence d’un important parterre de ministres de la sous-région et des partenaires techniques et financiers.

La série d’interventions a été bouclée avec la Communication du Premier Ministre Mamady Youla. Il a tout d’abord souhaité la bienvenue aux Ministres membres de l’OHADA au nom du Président de la République de Guinée, Alpha Condé avant d’exprimer personnellement et chaleureusement la marque d’engagement du gouvernement dans la construction d’un État de droit économique de référence, dont l’Afrique peut continuer de tirer une bien légitime fierté. Selon Mamady Youla, L’OHADA est désormais un outil incontournable de pilotage des politiques de développement.

Il a donc exhorté le conseil des ministres en session budgétaire à veiller rigoureusement à ce que le budget à adopter corresponde à un programme d’activités conséquentes, tout en répondant aux principes fondamentaux de l’élaboration budgétaire.

Au titre des autres délibérations à l’ordre du jour, le Premier Ministre n’a pas oublié de mentionner l’étude, puis l’adoption du projet de Décision portant institution et modalités de décoration de certaines personnalités pour service rendus à l’OHADA, et aussi l’élection de cinq juges à la Cour Commune de Justice (CCJA). Il estime que la CCJA est la clé de voûte et la véritable gardienne de l’ordre juridique communautaire dans l’espace OHADA.

Le premier ministre guinéen a affirmé que la Guinée ne négligerait aucun effort pour rendre le séjour de ces délégations autant utile qu’agréable. C’est sur ces notes que Mamady Youla, Premier Ministre, Chef du gouvernement, a déclaré ouverts les travaux de la 45e réunion du Conseil des Ministres de l’OHADA.

L’OHADA est une organisation intergouvernementale d’intégration juridique regroupant à ce jour, 17 pays africains et ouverte à tout État membre de l’Union africaine, ou pas membre s’il est invité.

Elle a vu le jour, entre autres, pour lutter contre l’insécurité juridique et judiciaire qui étaient alors identifiées comme cause majeure de défiance des investisseurs.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE