SHARE

A l’issue du congrès de son parti, au soir du dimanche 19 Novembre 2017, l’ancien premier ministre du président IBK a décidé de changer de bord politique. Il ne rejoindra pourtant pas l’opposition malienne d’un certain Soumaila Cissé…

Les rideaux viennent de tomber sur les secondes assises de YELAMA à Mopti. Actualité de l’heure au Mali, où une vague jaune a déferlé sur la Venise malienne. Le parti dirigé par Moussa Mara a décidé de quitter la majorité présidentielle CMP.

Finalement, le départ annoncé de l’ancien maire a avorté, pour une reconduction de 3 ans aux destinées de YELEMA. Car il était prévu que l’ex-chef du gouvernement rejoigne un mouvement politique qui allait porter sa candidature.

Pour le moment, il n’en sera rien et l’opposition politique ne verra pas en son sein le parti du changement. Des retrouvailles intéressantes entre lui et Soumaila Cissé, y étaient pourtant attendues . Alors qu’il était à la primature en 2014, Moussa Mara avait croisé le fer avec le chef de file de l’opposition, dans la foulée du départ controversé de Kidal.

Une victoire néanmoins pour l’ancien patron de l’UEMOA qui voit des fidèles d’IBK le rejoindre dans ses convictions, depuis peu, à l’aube des présidentielles de 2018. Moussa Mara compte proposer une nouvelle offre politique après avoir désavoué la CMP qu’il a qualifiée de club porté sur les postes politiques.

Ce sera donc au Centre Politique que le leader malien le plus suivi en Guinée , va donc militer, en attendant sa candidature pour une alternance en 2018.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE