SHARE

Interpellé sur la question d’un éventuel troisième mandat, lors d’une interview le mardi dernier, avec  nos confrères de la chaine internationale ‘’France 24’’, le chef de l’Etat guinéen Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine (UA), en séjour à Paris, a laissé entendre que c’est le peuple qui décidera de cela. 

En réaction, le député de la préfecture de Gaoual, Ousmane Gaoual Diallo a déclaré sur la radio ‘’Espace FM’’ ce jeudi, 23 novembre 2017, que la sortie médiatique du chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé concernant un 3ème mandat, est une chose inadmissible dans le pays.Résultat de recherche d'images pour "ousmane gaoual"

‘’ Alpha Condé parle d’un 3ème mandat ; c’est comme si on n’avait pas de constitution et comme également; si ceux qui viennent de la représentation  de l’Assemblée nationale n’étaient pas de l’émanation du peuple. Il faudrait qu’Alpha Condé sache que le peuple de Guinée a dit que le mandat du chef de l’Etat se limite à deux mandats, pas trois », a dit le député de l’UFDG au micro de nos confrères et partenaires de l’émission ‘’Les Grandes Gueules’’ d’Espace FM.

Le député uninominal de la circonscription de Gaoual a ensuite noté qu’il n’est pas question d’un troisième mandat du locataire de Sékoutouréyah. Avant d’ajouter : « Il ne faudrait pas qu’Alpha Condé nous fasse croire que c’est le peuple qui va choisir son troisième mandat.».

« Alpha Condé doit comprendre que sans l’alternance, il ne peut pas parler de démocratie. Pourtant, la démocratie exige un respect des lois de la constitution. Or, il nous semble qu’Alpha Condé veut éviter ces lois et même violer la constitution… Mais  s’il tente de le faire ; c’est  le peuple qui  lui fera face », a conclu le député de la préfecture de Gaoual .

Karifa KEITA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE