SHARE

Alors que la grève lancée par une partie du syndicat des enseignants, SLECG, est à sa deuxième semaine, paralysant tout le système éducatif pré-universitaire, la coalition des élèves et étudiants lance un ultimatum au gouvernement: « si dans les 48 heures, il n y a aucune issue nous marcherons sur toute l’étendue du territoire » menace le CEEGUI.

C’est à travers une déclaration lue ce mercredi 22 novembre 2017 que la CEEGUI, à travers son porte-parole, Amadou Thianghel Diallo, a interpellé le gouvernement guinéen, à trouver une issue à la crise qui paralyse l’école guinéenne  depuis près de deux semaines.

Appelant les élèves et étudiants à l’esprit de civisme, le porte-parole du CEEGUI a condamné les violences perpétrées à l’endroit des manifestants qui ont coûté la vie à deux élèves.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE