SHARE

Le président guinéen Alpha Condé qui vient d’achever une mission réussie au royaume de Jordanie avec le roi Abdallah II, est ce matin à Bonn, en Allemagne pour porter la voix de l’Afrique à la COP23, avant de partir pour Paris, où, en principe, il devrait rencontrer pour la première fois le président français, Emmanuel Macron, selon les conclusions d’une audience officielle qu’il avait accordé début novembre au conseiller Afrique de l’Elysée.

En fait ce sera la deuxième rencontre entre les présidents français et guinéen. Alpha Condé avait déjà eu l’opportunité de recevoir le candidat Macron avant son avènement à la présidence le au pouvoir le 14 mai 2017. De quoi avaient-ils parlé ? Quelles promesses avaient-elles été faites ?

Les deux leaders cette fois pourront discuter de problèmes politiques et économiques concrets comme : les questions de gouvernance, la coopération entre les deux pays, les futures élections guinéennes, etc.

Alpha Condé, ami de François Hollande, saura-t-il pour les intérêts de la Guinée, opérer une ‘’reconversion’’ utile par une ‘’real politik’’, pour se « mettre en marche » avec le sémillant président du haut de ses presque  80 ans ?

Certains observateurs pensent que Macron et Condé pourraient évoquer la question de l’éventuel « troisième mandat », mais d’autres croient savoir que cette question qui fâchent toujours le président Alpha Condé, ne sera pas traitée directement, en face à face, mais que Macron pourrait bien utiliser sa « tuyauterie diplomatique » pour faire passer le message de la sagesse pour éviter à la Guinée des dérives suicidaires.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE