SHARE

Le parti du principal allié d’Alpha Condé a célébré ses 17 ans du jeudi 2 au samedi 4 Novembre 2017. Une démonstration de force qui en dit long sur les ambitions de l’UFR.

C’est au niveau du siège à Matam que la fête a commencé jeudi passé. Sydia Touré a mis en place un panel où plusieurs leaders ont donné leurs avis sur la vie de la nation.

On avait entre autres l’Honorable Ousmane Kaba (Education), Makalé Traoré (Jeunesse), Laye Junior Condé (entreprenariat)… Les membres  de l’UFR ont indiqué que c’est dans la diversité politique que la Guinée pourra  faire face à ses challenges. Sydia Touré au nom de son parti a appelé tous ses compatriotes à l’unité dans la synergie d’actions. Un panel qui a eu des résolutions inspirant chaque leader au niveau de son champ d’action respectif.

Ensuite, c’est le palais du peuple qui fut envahi par la vague bleue-blanc, la journée du samedi. Des fédérations de Conakry, de l’intérieur de la Guinée et  de la diaspora ont battu le pavé. Sydia Touré est venu dans une escorte impressionnant aux allures de campagne  présidentielle. Ses 17 ans à la tête de l’UFR ont été célébrés comme il se doit. On retiendra que le Haut Représentant du chef de l’Etat prévoit concourir aux présidentielles de 2020.

La mobilisation lors de cet anniversaire indique bien que l’UFR sera au cœur des élections en vue lors de février 2018. C’est d’ailleurs le seul parti qui a ouvertement désavoué le pouvoir quant au choix politicien des chefs de quartier. Le parti garde sa liberté de ton malgré sa proximité avec le Pr Alpha Condé et, développe ses adhésions au fil des semaines.

Sydia Touré semble donc loin d’une retraite politique comme le pensent certains de ses détracteurs ou advbersaires politiques.

 

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier JMI au Mali

En séjour à Conakry

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE