SHARE
Nos partenaires de la radio privée Espace Fm viennent de connaître une nouvelle suspension. En effet, la Haute Autorité de la Communication a pris hier vendredi un acte sanctionnant « des informations susceptibles de porter atteinte à la sécurité de l’Etat et de saper le moral des forces armées »

Cette sanction qui porte sur une semaine est déclenchée suite à l’émission ‘’Grandes Gueules’’ réalisée dans le cadre de la fête de l’armée guinéenne, le 1er novembre. La maison Espace Fm est ciblée pour l’impertinence de son émission et devra geler ses activités.

Pour Kalil Oularé, le Directeur général du groupe Hadafo Médias c’est vraiment dommage : « Quand la Hac pense qu’une radio a créé des problèmes, elle est prompte à réagir, mais quand c’est les autres qui agissent contre les médias et les journalistes, elle ne fait rien ! »

La haute Autorité de Communication a concomitamment ordonné « la suspension de la radio Espace Fm et de l’ensemble de ses stations relais sur le territoire national » du 3 au 9 novembre 2017.

Les médias guinéens dans leur ensemble regrettent cette main lourde de la HAC et demandent une levée de cette sanction jugée « d’arbitraire » par notamment le président de l’URTELGUI (Union des radios et télévisions de Guinée.

Ce qui est sûr, notre collègue Lamine Guirassy, le PDG du Groupe Hadafo, garde le moral haut et poursuivra son combat pour une presse libre en Guinée.

Momo SOUMAH pour JMI

Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments

SHARE