SHARE

Le groupe de la banque mondiale à travers son « Forum sur la compétitivité des Investissement 2017 » vient de primer la Guinée pour ses politiques de réformes et de promotion des investissements.

Sur les 80 pays évalués par la Banque mondiale, seuls 5 pays ont été reconnus pour leurs performances en matière d’attraction des Investissements Directs Etrangers (IDE). Parmi eux, l’Ethiopie, la Tunisie et la Guinée ont été les trois pays africains récompensés.

Alors que l’Éthiopie et la Birmanie ont été reconnues comme « Pays réformateurs vedettes », la Guinée, la Tunisie et la Serbie ont été classées  « Pays grand réformateurs».

La reconnaissance de la Guinée repose principalement sur deux aspects majeurs : les réformes entreprises dans le secteur minier et celles mises en œuvre à travers l’agence de promotion des investissements privés (APIP).

La politique du développement du contenu local dans le secteur minier guinéen qui revêt un caractère de promotion d’investissements responsable a été citée en exemple. L’adoption récente du code des investissements et le renforcement de la capacité institutionnelle de l’APIP ont été également qualifiés de mesures incitatives offrant des perspectives de croissance notoire aux investisseurs.

La bonne coordination des institutions publiques dans l’attractivité des investissements directs étrangers en Guinée a aussi été mise en lumière.

L’ensemble de ces réformes conduites ont contribué à un accroissement significatif des IDE dans l’économie nationale.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE