SHARE

Cette décision lourde de conséquence a été prise hier mardi 24 octobre 2017, par le conseil de l’ordre des avocats à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue à la cour d’appel de Conakry ce mardi 24 octobre 2017. La décision est effective à compté du mercredi 25 octobre et court jusqu’au 7 novembre prochain.

Sur les raisons qui ont amené l’ordre des avocats à prendre cette décision radicale, le bâtonnier de l’ordre des avocats explique : « la raison de ce mouvement de boycott, c’est principalement le fait que les avocats sont de plus en plus victimes d’exactions, de tracasseries dans l’exercice de leur profession, surtout au niveau des services de police judiciaire. Les avocats sont souvent mal reçus quand ils viennent assister leurs clients. Ils n’ont pas accès à ces derniers. Les officiers de la police judiciaire ne leur facilitent pas du tout l’exercice de leur profession», dénonce maître Mohamed Traoré.

Ils dénoncent également le fait que le parquet général ne fait rien, selon eux, pour changer cette situation; mais au contraire sont complices des officiers de police judiciaire. L’ordre des avocats menace de passer à la vitesse supérieure s’ils ne sont pas entendus par les autorités !

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI  

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE