SHARE

L’exploitation artisanale de l’or continue à faire des victimes dans la région de la haute Guinée. Le week-end dernier un éboulement survenu dans la mine d’or du district de Kondianakoura dans la sous-préfecture de Kondianakoro, à 85 Km de Mandiana-centre, a fait six morts et trois blessés graves, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP à Mandiana.

Selon le sous-préfet de Kondianakoro, Idrissa Sangaré qui était sur les lieux de l’éboulement pour faire le constat, Il a fallu de longues heures de recherche pour retrouver les corps enfouis à des dizaines de mètres en profondeur dans des galeries  dont les puits effondrés étaient déjà abandonnés et totalement interdits aux creuseurs selon les responsables des mines.

Malgré cette interdiction, selon les autorités préfectorales, les jeunes orpailleurs, sous l’effet des stupéfiants, sont descendus dans ces puits sans attirer la moindre attention des contrôleurs.  « C’est vers 17 heures TU, que les gens ont entendu un grand bruit d’éboulement et des cris des blessés. Les fouilles ont immédiatement commencé ».

D’après la préfecture, des dispositions sont en train d’être envisagées pour empêcher que de tels éboulements n’aient lieu à l’avenir.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

 

Comments

comments

SHARE