SHARE

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Amadou Salif Kébé a reçu en audience ce lundi, 16 octobre 2017, les membres du parti Union Guinéenne pour la Démocratie et le Développement (UGDD).

L’objectif de cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’organisation des élections communales. A la sortie de la rencontre, le secrétaire général  de l’UGDD, Nestor Kabadouno a indiqué  que lors de l’audience avec le président de la CENI, les préoccupations de son parti  exposés se situent à deux niveaux. C’est notamment le cas des commissaires de la CENI  et la mise en place des démembrements de l’institution électorale, de même qu’une certaine influence qu’ils exercent sur eux.

« A cet effet, nous avons demandé clairement  qu’au nom de l’impartialité que cette  institution doit incarner, que désormais, ces commissaires-là, ne puissent pas s’immiscer  dans les attributions des démembrements à l’intérieur. C’est pourquoi, nous avons demandé que ces commissaires observent une certaine impartialité !», a déclaré  Nestor Kabadouno.

Nestor Kabadouno a également noté que  le second volet de leur préoccupation était axé sur le montant de la caution qui s’élevait 800 millions de GNF lors de la présidentielle dernière. Il a  dit au président de la CENI que cette somme est faramineuse. «  Donc, on a demandé à Me Salif kébé à ce que ce montant soit revu à la baisse », a-t-il dit.

«Mais, je me réjouis de cette rencontre avec le président de la CENI dans la mesure où cela permet à chacun d’exprimer ses inquiétudes par rapport à l’organisation des élections locales  du 4 février 2017 », a conclu le secrétaire général de l’UGDD.

Léon KOLIE pour JMI

JustinMorel.Info Copyright © JMI   

Comments

comments

SHARE