SHARE

La nouvelle est tombée le lundi 25 septembre 2017, depuis l’hôtel de l’indépendance où les commissaires de la CENI, sont en atelier de planification des opérations électorales depuis trois jours.

La Commission électorale nationale indépendante par la voix de son président Salifou Kébé annonce que les élections communales se tiendront le 4 février 2018.

Cette annonce intervient sur fonds de menaces permanentes de l’opposition, qui a promis depuis une semaine de maintenir la cadence des manifestations à un rythme infernal, afin d’amener le pouvoir à montrer des signes de volonté pour l’organisation des élections locales.

La stratégie semble être payante, puisque seulement une semaine après l’annonce par le gouvernement de la disponibilité des ressources financières pour l’organisation des élections locales, la CENI à son tour décline la date de la tenue des élections locales prévues désormais pour février 2018.

Rappelons que le 4 février est la journée internationale de lutte contre le cancer, c’est pourquoi il faut espérer que ce combat inspire nos politiques, pour qu’ils extirpent « le cancer de la corruption ».

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI    

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE