SHARE

L’opposition républicaine à travers son chef de file, Elhadj Cellou Dalein Diallo  a maintenu la tenue de sa manifestation du 20 septembre 2017, sur la route Leprince. Malgré le communiqué du gouvernement rendu public du lundi sur les ondes de la télévision nationale, rassurant de la disponibilité totale du budget pour l’organisation des élections communales, l’opposition est feme : elle marchera ce jour.

 Le chef de file de l’opposition et le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a indiqué devant de nombreux journalistes  que les Guinéens doivent massivement sortir ce 20 septembre 2017, pour marquer leurs frustrations face au non-respect des engagements pris par le gouvernement.

Cependant de son côté, le gouvernement indique dans ce même communiqué qu’il a été demandé à la Commission nationale électorale indépendante (CENI), dans le respect de son indépendance et de son autonomie financière,  d’élaborer un plan de décaissement et de garantir la mise à disposition des justificatifs liés à l’utilisation des ressources.

« Sur les 350 milliards demandés par la CENI, sur instruction expresse du président de la République, ‘’90 milliards entièrement supportés par le budget national sont déjà disponibles pour faire face aux payements en instance et au lancement effectif du chronogramme », selon le communiqué.

Cellou Dalein Diallo promet : « Le jour où on aura la date précise des élections communales et l’appel d’offres sur l’audit du fichier électoral et qu’on sache que le processus d’organisation des élections aura effectivement démarré, on va interrompre nos marches’’. 

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE