SHARE

Dans une déclaration rendue publique ce mardi, 12 septembre 2017, le président de la Plateforme des citoyens unis pour le développement  (PCUD),  Abdourahmane Sanoh a largement salué la signature de l’accord entre la Guinée et la Chine, concernant le programme de ressources minières contre financement couvrant la période allant de 2017 à 2036. 

Mais dit Sano : ‘’Il faut être extrêmement prudent avec cette opération-là, même si à vue d’œil ça mérite d’être salué’’, a-t-il dit.

Selon l’ex-ministre de l’Agriculture, il y a une disproportion entre le volume des minerais exploités dans le cadre de cet accord et l’argent que la Guinée aurait engrangé par rapport à cela. ‘’ Et que cette disposition soit défavorable à notre pays, on n’aurait pas fait une bonne opération, d’autant plus que cela se situe sur une période plus ou moins longue’’, a-t-il déclaré.

Pour le président de la PCUD : « On est dans un contexte où on parle d’un troisième mandat. Si toute l’opération repose plus sur la séduction que sur la rationalité, je pense que nous nous retrouverons dans des situations un peu plus compliquées ; aussi bien pour les générations futures que les gouvernants qui viendront après Alpha Condé’’. Donc prudence, en attendant plus de détails de la part du gouvernement.

 

Léon KOLIE pour JMI                    

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE