SHARE

Comme nous l’avons mentionné, dans un article publié il y a un peu plus d’un an sur notre site GCI a titré « un Guinéen dans l’histoire de foot », article ayant suscité assez de réactions sur le transfert record (à l’époque) de Paul Pogba à Manchester United, parce qu’au-delà de son choix de jouer pour la France, nous relevions son côté origine guinéenne et la fierté que cela pouvait susciter, un autre Guinéen du nom de Naby Keïta vient d’inscrire son nom dans le palmarès des records du football africain.

Celui du transfert le plus cher de l’histoire, d’un joueur africain (52 voire 70 millions d’euros), du Leipzig au Liverpool FC.

Jorgen klopp, l’entraineur allemand du club anglais de Liverpool aura pesé de tout son poids pour favoriser l’arrivée de l’ancien joueur du Horoya AC de Conakry qui a fait une escale en France (FC Istres), puis en Autriche (Red bull Salsburg ), avant de rejoindre Leipzig en Bundesliga Allemande où sa saison exceptionnelle (2016 -2017) n’aura pas échappé à l’œil du technicien allemand qui en avait fait sa priorité pour le mercato.

A seulement 22 ans, le joueur que ses coéquipiers du Horoya AC et du Syli appellent ‘’Déco’’ est entrain de redonner espoir au football guinéen, car si ce transfert glorieux n’est pas qu’honorifique, c’est surtout pour son immense talent que le Club de la Mersey n’a pas hésité à mettre la barre très haut pour attirer dans son escarcelle le meilleur joueur guinéen du moment, ayant été distingué à plusieurs reprises, meilleur joueur guinéen de l’année et meilleur joueur africain de l’année 2017…

Si pour Paul Pogba, l’honneur était partagé entre deux patries (la Guinée et la France) et deux hymnes celui de la Liberté et la Marseillaise, pour Naby Keita « Déco », l’honneur revient entièrement à la Guinée et au continent africain, qui peuvent désormais espérer voire évalués à leur juste valeur les talents africains dans le haut niveau.

Ce haut niveau où justement les Guinéens, contrairement aux Ivoiriens et aux Sénégalais brillent par leur absence dans les grands clubs européens.

Même s’il ne débutera avec les « Reds » qu’en été prochain, en juillet 2018, le jeune milieu de terrain de 22 ans, a toutes les qualités pour s’imposer aux cotés de l’Égyptien Mohamed Salah, du Sénégalais Sadio Mané et de l’Ivoirien Wilfried Bony et écrire pourquoi pas, comme Titi Camara dix-sept ans avant lui, une nouvelle page de l’histoire d’un joueur guinéen sur les bords de la Mersey.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE