SHARE

Réunis en plénière ce mercredi, 23 aout 2017au siège de l’UFDG, à la Minière, les leaders de l’opposition ont décidé de se réconcilier dans le but d’avoir une force de frappe en vue de combattre le gouvernement d’Alpha Condé pour le respect des lois de la République.  

A la sortie de la plénière, le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla a indiqué devant de nombreux journalistes que le premier point  de la plénière concernait la cohésion de l’opposition qui selon lui, concernant le point 2 de l’accord du 12 octobre et la dernière série de manifestations de l’opposition républicaine, il y avait eu des divergences qui avaient été interprétées par certains comme étant des signes de désintégration de l’opposition.

‘’Nous nous sommes retrouvés aujourd’hui pour laver le linge sale en famille. Des excuses ont été présentées et acceptées, de manière à ce que nous tournions la page des divergences que nous avons connues. Ce, pour que l’opposition se retrouve dans la plénitude de sa composition, afin qu’on puisse mener le combat pour changer la gouvernance exercée dans ce pays’’.

L’ex-ministre de la communication, Aboubacar Sylla a également déclaré que les Guinéens souffrent terriblement sous le magistère d’Alpha Condé. ‘’Les Guinéens ont besoin d’espoir. Ils ont besoin de croire en leurs leaders politiques. Ils ont besoin d’une nouvelle forme de gouvernance, qui ne peut avoir lieu que lorsque l’alternance va se produire’’, a-t-il dit.

Enfin : ‘’ Nous avons donc décidé de taire nos divergences, de tourner la page de ces conflits internes et de faire en sorte que dans l’avenir, les divergences soient réglées à l’interne, au lieu d’exposer sur la voie publique’’, a souligné Aboubacar Sylla.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE