SHARE

Lors de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), de ce samedi 19 août 2017, le président du principal parti d’opposition Cellou Dalein Diallo, a encore brandi la menace « de la rue » pour exiger la tenue des élections locales.

Le chef de file de l’opposition Guinéenne a également lancé un ultimatum d’une semaine à la commission électorale nationale indépendante (CENI) pour l’annonce d’un chronogramme.

Celui-là même qui, il y a deux à trois mois exhortait ses militants  à « avoir confiance en Alpha Condé » semble avoir opéré un revirement dans sa position : « Alpha Condé, le président de la République, n’est pas crédible ! On ne peut pas croire à Alpha Condé sur parole » a-t-il laissé entendre à ses militants.

Le chef de file de l’opposition guinéenne continue à durcir le ton pour exiger des signaux rassurants pour l’organisation des élections locales avant la fin de l’année.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE