SHARE

En marge de l’annonce par le département des transports de la reprise du train de banlieue le « Conakry express », le ministre des transports a émis de sérieux doutes sur la fiabilité des 50 bus offerts par la Turquie à la Guinée.

Oyé Guilavogui a laissé entendre au cours de cette rencontre que les bus qui ont débarqué à Conakry dateraient d’une autre époque: « On pensait que c’étaient des bus neufs. C’est à notre grande surprise qu’on voit débarquer à Conakry des bus utilisés de près de 17 ans par Istanbul. Même l’usine fabricante ne fonctionne plus », s’est t-il indigné.

Pour rappel, c’est en fin janvier 2017, en marge de l’arrivée du vol inaugural de la Turkish Airlines, avec abord le ministre turc des transports que la Turquie s’était engagé à offrir 50 bus à la Guinée. Depuis les citoyens Guinéens qui vivent une circulation urbaine chaotique et désorganisée, se demandent toujours où sont passés ces bus promis par l’ami turc.

Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE