SHARE
L’épreuve des tirs aux buts (4-2) aura été l’étape qui a départagé Léopards de Dolisie et la renaissance aiglon Cara, ce dimanche 13 aout 2017, pour la finale de la coupe du Congo, comptant pour le 57ème anniversaire de l’indépendance nationale de ce pays. Après 120 minutes de jeu, les deux équipes se sont neutralisées sur un score de parité de 2 buts partout. 
 
La finale de la 34 ème édition de la Coupe du Congo qui s’est joué, les 13 août 2017, au stade de l’unité du complexe sportif de Kintélé, en présence du premier ministre, Clément Mouamba, a donné vainqueurs les fauves du Niari. L’AC Léopard plus adroite aux tirs aux buts (4 buts contre 2) a battu le club renaissance Aiglon (CARA), après le score de 2 buts partout à l’issue des 120 minutes de jeu, remportant ainsi pour la sixième fois cette compétition qui ouvre les portes de la coupe de la confédération africaine de football (CAF).
 
L’AC Léopards de Dolisie est en phase de réaliser le doublé, coupe du Congo-championnat national, cette année. Pour la première compétition, c’est une chose déjà acquise. Les poulains de Remy Ayayos Ickounga, comme en 2016, ont dicté leur loi au CARA qu’ils ont battu aux tirs aux buts, après un score de 2 buts à l’issue des 120 minutes de jeu. C’est la troisième confrontation entre les deux équipes à cette étape de la compétition. La première fois en 2009, les fauves du Niari ont gagné par forfait, la deuxième fois en 2016 et la troisième fois en 2017 ont tourné à l’avantage des verts blancs.
 
Dès l’entame de la rencontre, l’AC Léopards, profitant de la frilosité  du rideau défensif des aiglons, impose son rythme de jeu à son adversaire dont les assauts de Junior Makiesse et Kalengo Wilson échouent devant le portier Moungonza très impérial. Mais, le décor sera trouvé à la 30ème mn par Kalengo reprenant le centre de Maniokélé. La mi-temps est intervenue sur ce score d’un but à zéro. Après les citrons, le CARA va tenter de relever la tête et à la 77ème mn de jeu, Kivoutouka revient à la charge grâce à un travail laborieux de Mboungou sur le flanc gauche.
 
Galvanisés par cette égalisation, les aiglons font voir toutes les couleurs aux fauves du Niari, mais sans pourtant faire mouche. A la fin du temps réglementaire le marquoir affiche 1 but partout.
 
Le deuxième but de L’AC Léopards arrive  à la première minute de la seconde prolongation et les rouges et noirs  ont  rétabli l’équilibre par Kalonji à l’issue d’un tir au but consécutif à une faute de main d’un joueur de l’AC Léopard dans la surface de réparation. Cette égalisation réchauffe les esprits, les supporters de Dolisie s’attaquent même aux journalistes qu’ils agressent, on ne sait pour quelle raison. C’est donc à l’issue de l’épreuve des tirs aux buts que l’AC Léopard est arrivée à bout de CARA par 4 tirs contre 2.
 
Avec cette victoire les poulains de Rémy Ayayos Ickounga viennent d’inscrire pour la sixième fois leur nom au panthéon de la Coupe du Congo. En 2009, ils ont gagné par forfait contre CARA ;  en 2010 c’est l’Etoile du Congo qui a subi  la loi des verts et blancs ; en 2011 et 2013 les Diables –noirs ont courbé l’échine devant les fauves du Niari et en 2016 et 2017, les Léopards ont encore prouvé leur suprématie au CARA.
MIATOLOKA Boryce Agapyth pour JMI
Correspondant de JMI au Congo Brazza
JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE