SHARE

Madina-Niger, le grand centre d’affaires et de commerce de la ville de Conakry, vit sous des montagnes d’immondices qui empêchent « farouchement » la circulation des automobiles, a constaté notre reporter.

C’est à croire qu’il n’existe pas un gouvernorat de la ville de Conakry et une administration de ce grand marché, où les commerçants toutes catégories confondues s’acquittent régulièrement de leurs taxes et impôts. Le grand marché de Madina présente  toujours un visage balafré d’immondices jonchant  la voie publique qui d’ailleurs, au-delà de la puanteur nuaséabonde, bloque la circulation routière quidevient un véritable casse-tête pour les usagers et commerçants.

Interrogé sur ce constat alarmant, Mamadou Alpha Diallo, un vendeur de téléphones, a indiqué qu’il ne comprend pas  « comment  le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura  et l’administrateur   utilisent  les montants destinés à assainir de façon quotidienne ce grand centre commercial ».

 »A cet effet, je dirai que c’est honteux et malheureux malgré tout ça, notre grand centre commercial de la capitale se trouve dans cet état exécrable. Je suis indigné par  cette situation! « , a-t-il dit avec colère.

Karifa KEIOTA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

      

Comments

comments

SHARE