SHARE

Au lendemain des résultats du BAC 2017, Ibrahima kalil Konaté a fait une annonce des plus surprenante : restituer le reliquat du budget des examens ! 

En ces temps où la moralisation de la vie publique est de plus en plus abordée, le patron du département de l’éducation a pris une décision qui en dit long. Disposant de 80 milliards FG pour l’organisation des examens, il s’est retrouvé avec 31 milliards  disponibles à la clôture finale des épreuves.

Si cet argent pouvait être orienté vers des « divers » inexpliqués et sans traçes, Ibrahima Kalil Konaté a préféré mettre l’argent à disposition de l’Etat guinéen au compte des projets de construction. Des consultations ont été entreprises avec les plus hautes autorités et, sa demande de rénovation des établissements AFICOF et la construction de nouvelles infrastructures scolaires a abouti.

Sous d’autres cieux, la destination de l’argent retourné aurait été toute autre mais, le ministre « K au carré » a été exemplaire. Une attitude qui devrait servir d’exemple afin de redorer le blason de l’administration guinéenne parfois exposée à des scandales financiers.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE