SHARE

Accordant un entretien exclusif à nos confrères de la Cellule de communication  du gouvernement dans l’Emission Inside, le ministre de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané s’est largement exprimé sur les sujets liés à la sécurité nationale, la défense de l’intégrité territoriale, la prévention de toute forme d’attaque extérieure contre la Guinée, y compris la participation des troupes guinéennes aux missions onusiennes de maintien de la paix notamment en République du Mali.

Le chef de département de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané a indiqué au micro de nos confrères que « la participation des troupes guinéennes à la mission onusienne de maintien de la paix au Mali résulte de l’application des Accords et Conventions militaires ratifiés dans les cadres bis et multilatéraux, qui constituent une tradition de l’armée de venir au secours des pays frères et amis en difficulté ».

La participation de notre pays aux opérations internationales de maintien de la paix, depuis plus de trois ans, après le déploiement des compagnies de Nimba 1 et 2, deux bataillons ont  été déjà préparés et projetés au sein de la MINUSMA à Kidal, a déclaré le ministre Mohamed Diané.

Selon lui, un troisième est en attente à Kindia. Pour des raisons évidentes de sécurité, « vous me permettrez de ne pas détailler ici les conditions de préparation et de projection de nos hommes sur le terrain. Nous sommes au Mali, malgré les nombreuses difficultés liées à une telle mission, pour construire certes la paix sur place, mais aussi pour protéger la Guinée. En se basant sur le dicton qui dit que lorsque la maison de votre voisin brûle, vous devez l’aider à éteindre le feu au risque de voir votre propre demeure dévorer par les flammes. C’est vrai, nous ne pouvons pas vaincre la guerre contre le terrorisme uniquement par les armes, mais lorsque des djihadistes sans foi ni loi menacent l’existence même d’un pays avec lequel nous partageons tout, la Guinée ne peut pas rester indifférente, sans rien faire. Nous avons déjà payé un lourd tribut en nous engageant sous la bannière de l’ONU pour ramener la paix et la sécurité au Mal », a-t-il affirmé.

Le ministre de la Défense nationale, Mohamed Diané a également signalé qu’à Kidal, les militaires guinéens participent courageusement à au sein de la MINUSMA à la lutte contre le terrorisme, en bravant les menaces de tous genres et ce, malgré la complexité du conflit au nord-Mali. « Ils font tous preuve de courage, de discipline, de bravoure et de dignité pendant leur mission dans cet environnement difficile. C’est ainsi que 13 d’entre eux sont tombés au champ d’honneur en défendant la liberté contre la terreur », a-t-il conclu.

Léon KOLIE pour JMI

JMJ Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE