SHARE

Le ministère de l’économie et des Finances a servi de cadre ce mercredi 26 juillet, à la signature de deux accords portant sur le financement additionnel du projet d’assistance technique et du renforcement des capacités pour la gouvernance en Guinée, et sur le financement du projet urbain en Eau.

C’est la Ministre de l’Économie et des Finances, Malado Kaba, et le Représentant de la Banque Mondiale Monsieur Rachidi Rajoi, qui ont procédé à la signature de cet  accord de financement.

Le Représentant de la Banque Mondiale a ainsi déclaré que le but de cet appui est de « renforcer le développement de la Guinée dans le secteur de la gouvernance économique. Ainsi, c’est un don de 22 millions qui constituera un appui au gouvernement pour poursuivre ses efforts en vue d’améliorer la gouvernance dans le secteur de la gestion des ressources humaines mais plus globalement dans la gestion des finances publiques » .

Concernant le second volet sur le projet d’adduction d’eau en Zone urbaine, il estime que le renforcement de la gouvernance économique et l’amélioration de l’accès à l’eau potable à la population guinéenne, constituent des points importants de partenariat entre le Groupe de la Banque Mondiale et la Guinée.

« L’objectif premier de ce projet est d’améliorer la disponibilité de l’eau potable et l’amélioration des services d’assainissement aux populations dans la zone métropolitaine de Conakry, le montant de financement est de 30 000 dollars en don que la banque mondiale met à disposition à cette fin » a-t-il indiqué.

De manière spécifique, le projet devrait permettre d’augmenter la production en eau sur la surface de Conakry de près de 86.000 mètres cube par jour, mais aussi de contribuer au renforcement et à l’opérationnalisation de la société nationale, la Société des Eaux de Guinée. Au total, 7.730.000 personnes bénéficieront des résultats de ce projet.

La ministre de l’économie a pour sa part déclaré que: « ces deux accords marquent une étape importante dans les relations bilatérales avec la Banque Mondiale puisqu’ils permettront à la Guinée non seulement de renforcer la gestion des finances publiques, mais aussi d’améliorer l’éfficacité des dépenses et de contribuer à faire reculer la pauvreté dans le pays. Le premier accord qui concerne un financement de 22 millions de dollars permettra de consolider les acquis de l’appui budgétaire précédent et de donner une nouvelle dimension, utile, à la tenue des statistiques nationales en République de Guinée », a annoncé Malado Kaba.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE