SHARE

Dans la nuit du lundi au mardi 25 juillet 2017 , ce jeune activiste a été visé à bout portant. S’il va mieux , plusieurs questions demeurent.

«  Maréchal Madou », de son vrai nom  Madou Kanté a failli perdre la vie. Alors qu’il était au  volant de sa voiture, un inconnu muni d’une arme à feu a tiré sur lui vers 1h 10 du matin. Sa tête était visée, mais puisqu’il a pu éviter, le coup de feu a atteint sa poitrine.

Le chroniqueur vidéo, ami du célébrissime Ras Bath, a subi une opération à l’hôpital du Mali. Il a été soulagé de la balle qui était en lui, en plus d’avoir reçu la visite de plusieurs personnalités. Agé de  30 ans, le blogueur opposé au régime actuel a eu le soutien de trois ministre du gouvernement.

Sa vie étant hors de danger, il a pu passer un appel au calme à ses fans, indiquant ne pas porter plainte contre X. Reste à savoir qui sont les personnes à l’origine de ce qui aurait pu être un assassinat.

Ces temps ci, les agression à motivations politiques prennent de l’ampleur  en terre malienne. Il faut noter que le contexte social est miné par le débat autours du projet de révision constitutionnelle qui a vu naitre deux tendances : celles du OUI et NON.

Marechal Madou est de la dernière citée, à savoir , il est opposé à toute modification de l’actuelle constitution datant de 1992.

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE