SHARE

En prélude aux prochaines élections locales en Guinée, les partis politiques et autres listes indépendantes affutent leurs armes à Labé.

Meetings, assemblées générales réunions restreintes des partis à la base sont de rigueur. Aussi, les opérations de charme ne tarissent-elles plus pour déstabiliser l’adversaire le plus coriace dans la géographie politique locale. Les partis les mieux représentés veulent à défaut de réaliser le knock out, conserver leurs scores des dernières consultations et, à cet effet, multiplient les contacts d’avec les militants à la base tentant de séduire au passage les indécis.

Seul bémol dans cette opération de charme, le refus chez bien de militants d’accepter le principe du pluralisme des idées et de la liberté de choisir le camp auquel les autres citoyens veulent appartenir. Cet extrémisme politique se ressent au cours des émissions interactives qu’organisent les médias locaux où la violence des propos et la passion aveugle dépassent parfois l’entendement.

Et c’est le plus souvent des rangs des principales forces en opposition sur l’échiquier politique guinéen que sont originaires ces extrémistes. Les organisations de la société civile s’activent certes à sensibiliser les partis sur leur rôle dans cet enjeu mais de façon si timide que parfois, c’est à peine qu’on sent qu’elle est présente. Toutefois, elle fait de son mieux pour aider les communautés à dresser un bon profil de ceux qui ont un regard sur les collectivités, et leur apprend à voter, à distinguer l’électeur de l’éligible, sur les attitudes à avoir pendant tout le processus électoral en tant que citoyen et comment prévenir et ou éviter les conflits.

Pendant que ce combat se fait dans la Guinée profonde, la crise à la CENI n’est que plus criarde avec une fracture toujours plus grande qui n’échappe pas au plus naïf des Guinéens.

En attendant un chronogramme accepté de toutes les parties et une CENI plus indépendante ,le guinéen lambda peut continuer à ronger son frein ne sachant pour l’heure à quel calendrier se fier.

BALDE Ibrahima Fodoué pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE