SHARE

La société de téléphonie mobile Orange Guinée a procédé ce samedi 22 juillet 2017, à son siège de Donka, à la remise officielle des prix de la 1ère édition du concours de danse Wontanara Street, aux groupes artistiques ayant pris part à la compétition.

Le but selon les cadres de la société, c’est d’encourager les groupes de danse des différentes communes de Conakry à travers deux(2) catégories phares, le Hip-Hop et le Namougny-Faré (danse traditionnelle).

«Dans cette première édition, le concours était beaucoup orienté sur le football, mais nous avons voulu seulement l’élargir pour la simple raison que nous savons répondre aux besoins des clients, vu que les jeunes, dans la majorité des cas s’intéressent à la musique et à la danse donc nous avons concilié les deux, en mettant en avant la tradition guinéenne donc la dans Namougny-Faré, parce que c’est d’abord et avant tout Orange Guinée. C’est ainsi que nous avons lancé cette plateforme Wontanara Street Dance!», a expliqué la cheffe de division communication et relations publiques, Amina Abou Khalil Nyame, de la Direction Marketing et communication d’Orange Guinée.

Trois groupes dont Guinée Création, Namoungny  Dimè de Bamba et 410 champions se sont distingués dans la Catégorie « Namougny faré », tandisque dans la Catégories Hip-hop, ce sont les groupes Vol 13, Eléphants Boys et  JKM qui ont tous raflé des prix, suivis des satisfécits qui leur ont été décernés, accompagnés d’enveloppes symboliques.

Dama Sylla, jeune fille leader du groupe Guinée Création, détenteur du premier prix Namougny-Faré, s’est réjouie du prix avant de remercier Orange Guinée pour leur soutien : «Je dirai aux autres filles qui veulent faire comme nous que la danse, c’est tout un avenir », a-t-elle soutenu.

De son côté le groupe Vol 13, par la voix de son manager, il a affirmé que c’est une première en Guinée d’organiser une telle initiative, afin de soutenir les talents en herbe: «J’ai un sentiment de joie parce que moi, la danse c’est ma passion et je remercie vraiment Orange Guinée pour ses éfforts », a déclaré Aboubacar Thiakala Traoré.

Rendez-vous est donc pris l’année prochaine pour la deuxième édition mais, cette fois relocalisée à l’intérieur du pays, pour permettre de découvrir d’autres talents cachés de la Guinée.

 Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE