SHARE

L’atelier participatif d’analyse des conflits pour l’élaboration d’une stratégie de prévention des conflits et de renforcement de la citoyenneté a ouvert ses travaux ce mercredi 19 Juillet 2017, en présence de plus d’une dizaine de membres du Gouvernement réunis autour de Monsieur le Ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté Mr Kalifa Gassama Diaby. Plusieurs partenaires au développement de la Guinée dont des représentants des agences du Système des Nations Unies ont pris part à la cérémonie officielle d’ouverture.

L’atelier réunit plus de 130 participants venus des principaux ministères impliqués, des institutions républicaines, du patronat, des syndicats avec une forte représentation des principaux acteurs des régions naturelles, des préfectures, des leaders religieux et de la société civile.

C’est Monsieur Louis Marie Bouaka, Représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, assurant l’intérim de Mme Séraphine Wakana, Coordonnatrice du Système des Nations Unies en Guinée qui transmis le message des Nations Unies au nom de Mme la Coordonnatrice.

L’objectif de cet exercice participatif d’analyse des conflits (situation causale, des acteurs, des dynamiques de conflits, des vecteurs de paix et de changement) est d’identifier les principaux besoins en matière de consolidation de la Paix dans le but de permettre au Département de l’Unité Nationale et de la citoyenneté d’avoir une cartographie actualisée des conflits en Guinée, de déterminer les axes d’intervention stratégique prioritaire et d’alimenter la réflexion pour l’élaboration d’une stratégie nationale de prévention des conflits et d’un plan d’action. L’exercice d’analyse est facilité par Mr Waly NDiaye, Conseiller et Développement auprès de Mme la Coordonnatrice Résidente du SNU et le gestionnaire de programme du Secrétariat permanent du PBF avec l’appui du Bureau d’appui à la consolidation de la Paix.

Dans l’après-midi de ce Mercredi 19 juillet 2017,  une importante réunion de concertation a été organisée dans la salle des réunions du programme Environnement et Développement Durable (PEDD), entre Madame la Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts et son Cabinet, Monsieur le Directeur Pays PNUD Guinée, le Chargé de programme Environnement et développement durable, le Directeur National du PEDD, les Gestionnaires de projets environnement ainsi que les membres de mission conjointe de suivi qui vient de rentrer du terrain et les points focaux et hauts cadres du Ministère de l’environnement.

Cette rencontre désormais périodique (trimestrielle) a été une occasion pour les gestionnaires des projets de faire la Présentation des différents projets du portefeuille environnement (objectifs, budget, durée, zone d’intervention, principaux résultats obtenus, arrangement de gestion, principales contraintes, recommandation), le Compte rendu mission conjointe de suivi des activités des projets sur le terrain

A l’issue des présentations, plusieurs questions ont été soulevées notamment l’implication des services techniques du Ministère de l’Environnement, eaux et forêts dans la sélection essences forestières destinés aux activités de reboisement, l’appui des services déconcentrés par les projets, le suivi -évaluation en termes de qualité dans l’exécution des projets. Ainsi Mme la Ministre de l’Environnement, Mme Assiatou Baldé, après avoir remercié le Directeur pays pour sa présence et le PNUD pour son constant au Département de l’environnement et pour l’organisation de cette réunion initiée par son département, a indiqué que le but de cette réunion est de partager les informations et faire le point de la situation sur la mise en œuvre des projets FEM/PNUD pour apporter des corrections s’il y a lieu et donner de meilleures orientations avant de s’engager à mettre en place immédiatement un plan de mise en œuvre des recommandations de la Mission conjointe PEDD/PNUD.

Mamadou Saliou DIALLO pour JMI 

Comments

comments

SHARE