SHARE

La télévision nationale du Mali est encore passée près de sa mission de « passion du service public » . Durant le week end écoulé, les manifestations autour du projet référendaire ont été couvertes différemment.

Toute la journée du samedi 15 Juillet, les opposants à la révision constitutionnelle ont battu le pavé. Le même jour, la majorité présidentielle était au cinéma Babemba de Bamako, pour séduire le peuple.

Comme lors de l’attaque de l’espace touristique Kangaba, l’ORTM a encore péché, cette fois de façon partiale. En effet, la marche de contestation a été carrément ignorée lors du JT de la même nuit. Pourtant des médias comme TV5, Africable TV et bien d’autres, ont situé dans les détails l’événement en question.

Il n’en fallait pas plus pour qu’une grogne naisse sur les réseaux sociaux face à ce « choix » d’actualité. Finalement , c’est le lendemain que le JT diffuse l’élément à la « sauce ORTM ». Des images amateurs, sans son et réactions des marcheurs sont mises sur écran. Ce sont des commentaires du présentateur qui accompagnent l’élément.

Par contre, la messe des partisans du OUI (majorité présidentielle) a été diffusée sous tous les angles. On pouvait y voir l’actuel ministre des transports et secrétaire général du parti au pouvoir le RPM, avec plusieurs barons de l’actuel pouvoir.

Force est de constater que l’actualité brûlante n’est pas aussi HOT que ça aux yeux de l’instance dirigeante de l’ORTM.

Peut être bien que la mission est devenue « la passion du service présidentiel » !

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE