SHARE

Tout un peuple debout ou à genoux. En prière pour que la santé vite revienne à l’un des derniers dinosaures politiques de notre planète, le héros vainqueur de l’apartheid: Nelson Mandela.

Celui dont le seul nom fait frémir d’émotions saines le monde entier. Celui dont le combat pour la liberté, la vision pour sa nation et le monde, ont donné à tous, un peu d’arc-en-ciel. Sa santé chancelante et son âge avancé, du haut de ses 94 ans passés, font craindre le pire. « La situation est grave, cette fois, mais les médecins nous ont assurés qu’il se sentait à l’aise », dit Mac Maharaj, le porte-parole de la présidence. Chacun sait que Mandela est bien un mortel, mais chacun veut le croire éternel. Immortel. C’est le paradoxe de la foi, de l’amour et de la mort. Contre le légendaire prisonnier-président, de 27 ans, locataire notamment de Robben Island au Cap, le « mal a dit », pardon la maladie annonce depuis janvier 2011 … 18:55 9-6-2013

Contre le légendaire prisonnier-président, de 27 ans, locataire notamment de Robben Island au Cap, le « mal a dit », pardon la maladie annonce depuis janvier 2011 puis décembre 2012, à chaque fois des infections pulmonaires, les séquelles d’une tuberculose dont il fut victime en prison.

Et depuis vendredi dernier, son bulletin de santé, nous indique un  » état préoccupant, mais stable ». Comme pour rassurer, mais le monde entier retient son son souffle comme si le vieil homme livrait son dernier combat…
Ses vieux amis comme Andrew Mlangeni disent en bons croyants à tous les Sud Africains et même aux autres: « Ils doivent le laisser, spirituellement, et s’en remettre à leur foi en Dieu (…) Nous dirons merci, Dieu, de nous avoir donné cet homme, et nous le laisserons partir »,

Pour le Prix Nobel de la paix 1993, le président Jacob Zuma en personne a invité ses concitoyens à prier pour le vieux sage Mandela de Qunu. Mandela est né le 18 juillet 1918 à Mvezo. Il entre à l’ANC en 1944, son engagement pour la justice, l’égalité et la liberté, le fera vite remarquer et étiqueter. En juillet 1963, il sera mis aux arrêts par la police sud africaine avec l’appui de la CIA.

Le 11 février 1990, il est libéré grâce à sa combativité, à un mouvement de soutien universel et à l’ouverture du président blanc Frederik de Klerk. Avec lequel il va oeuvrer pour la réconciliation et la négociation avec le gouvernement.
En 1994, Mandela est élu comme « le premier président noir d’Afrique du sud ». Il fonde la « nation arc-en-ciel » basée sur la philosophie « justice-vérité-réconciliation ». Il démissionne en 1999 de son poste, se contentant d’un mandat unique. Il se retire aussi de la vie publique et partage désormais le quotidien de Qunu, le village de son enfance.

Depuis l’annonce de sa nouvelle hospitalisation pour cause de pneumonie, des messages parviennent du monde entier à la présidence sud africaine, pour consoler la famille, solidariser avec le pays en pleurs et prières; mais surtout pour rappeler la grandeur de l’oeuvre de Madiba, Nelson Mandela.
Une oeuvre qui a précédé son auteur sur les autoroutes de l’éternité.

Justin MOREL Junior 

Comments

comments

SHARE