SHARE

Le célèbre animateur radio , est au cœur d’un bras de fer avec Mamadou Blaise Sangaré, conseiller spécial du président malien. En cause, des propos diffamatoires loin de la réalité, au sujet de la personne du plaignant.

Au Mali , Mamadou Blaise Sangaré connu sous le nom de Mogotigui, est un leader politique de la vieille école. Originaire de Bougouni, sa localité a refusé d’abriter récemment un meeting de Ras Bath. Ce chroniqueur à cause de qui, les réseaux sociaux furent coupés pour la première fois au Mali, il y a un an. La mobilisation populaire face à son arrestation avait fait reculer le pouvoir .

Récemment, suite à l’accrochage entre le chroniqueur et des jeunes de Bougouni, « RASTA » avait condamné la situation  à travers une vidéo diffusée sur Youtube et reprise par certaines radios. Le fils de l’actuel ministre de l’Habitat dénonçait la main invisible du stratège politique d’IBK, en évoquant son passé.

Ras Bath indiquait que le président de la Convention Sociale démocratique ( CDS) avait détourné les pensions de la Caisse des retraités (CMSS). Il est allé plus loin en mentionnant  que le personnage n’est pas d’une moralité exemplaire.

Pourtant, depuis plus de 8 ans, Mogotigui a été blanchi et même dédommagé. Un recours judiciaire à l’encontre de « Rasta » est en cours, pour tirer au clair ces assertions. Car ce baron du palais de Koulouba compte bien laver son honneur. Il ne cache pas aller au bout de son action, réfutant d’office toute médiation (leaders religieux, griots) afin de calmer le jeu.

Face à ces  motivations d’ordre diffamatoires, Mamadou Blaise Sangaré a mis en garde la majorité présidentielle. Quiconque tenterait de le dissuader face au populaire Ras Bath, pourrait l’inciter à quitter définitivement le clan des 60 partis soutenant le Chef de l’Etat malien.

Vu la côte de Ras Bath, un buzz politico-médiatique ne tardera à secouer la capitale malienne et même au delà. Les profils des protagonistes présagent qu’il va bien pleuvoir sur Bamako.

Affaire à suivre….

Idrissa KEITA pour JMI

Correspondant particulier de JMI au Mali

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments

SHARE