SHARE

Le douzième sommet du G20 qui regroupe les vingt premières économies du monde à Hambourg des 7 et 8 juillet, a polarisé toute l’attention des médias internationaux, ces dernières quarante-huit heures.

Entre clivage sur les sujets brûlants du commerce et du climat au menu des débats, et les échauffourées entre manifestants altermondialistes et la police allemande, ce sommet aura tenu toutes ces promesses !

Comme il fallait s’y attendre, les États-Unis de Donald Trump ont été intraitables et intransigeants sur la question du climat. Même à dix-neuf contre un, Donald choisit toujours l’isolement des États-Unis sur le plan de la lutte contre le réchauffement climatique, tandis que tous les pays du groupe des 20 et ceux ayant ratifié l’accord de Paris, considèrent cette avancée comme «  irréversible et non négociable ».

Sur la question du commerce international qui est l’autre sujet sensible au menu des débats à Hambourg, le groupe des 20 est parvenu à un compromis a minima sur la question du protectionnisme. Reconnaissant toutefois  le droit des États à légiférer de façon individuelle sur leur commerce extérieur.

La première rencontre entre Donald Trump et Poutine était très attendue. Elle été annoncée très houleuse. Finalement, les deux hommes ont eu un tête-à-tête plutôt franc et sincère, sur les sujets opposant les deux pays notamment en matière de politique étrangère. ‘’Formidable !’’  s’est même lâché le truculent Trump !

Résultat de recherche d'images pour "trump alpha conde hambourg g20"Et l’Afrique dans tout ça? On dit souvent : « quand les éléphants se battent, ce sont les herbes qui sont piétinés ». Alors à ce combat des éléphants, les ‘’herbes’’ n’avaient qu’à se tenir à distance pour ne point subir ce sort-là. C’est pour cette raison là que les leaders africains invités à ce sommet, notamment Alpha Condé ont eu droit la veille de l’ouverture, à une journée « Africa Day ». Une journée dédiée à l’Afrique pour vendre son potentiel en termes d’opportunités d’affaires pour les entreprises allemandes. Pour le reste, l’Afrique du Sud, seule membre africain du G20, ne pouvait ‘’grand-chose’’.

Alpha Condé a reçu en marge de ce sommet un prix Africa Verein qui est l’Association Économique Germano-Africaine. Encourageant, mais pas suffisant. Jusqu’à preuve du contraire…

 

Mamadou Aliou DIALLO  et Momo SOUMAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info       

Comments

comments

SHARE