SHARE

C’est une opposition républicaine ‘’amenuisée’’ qui ‘est retrouvée en plénière ce jeudi 6 juillet 2017 au QG de l’UFDG, pour décliner son chronogramme des manifestations annoncées avant le mois de Ramadan.

Sans Mouctar Diallo des NFD, Aboubacar Sylla de l’UFC  et Jean Marc Telliano du RDIG, tous membre du front pour l’alternance démocratique, Cellou Dalein et ses pairs, ont à l’issue de leur rencontre annoncé la tenue d’une marche pacifique le 2 août 2017. Celle-ci sera précédée de meetings de sensibilisation qui auront lieu les 16, 22 et 23 juillet, respectivement à Kaloum, Matoto et Ratoma.

Les trois leaders absents lors de cette plénière semblent prendre de plus en plus leur distance de l’UFDG, leur ancienne alliée des législatives et de la présidentielle de 2015. Certains observateurs justifient cette séparation de ces alliées traditionnelles de l’opposition par le fait le que le principal parti d’opposition, « l’UFDG manifesterait une certaine arrogance à l’égard de ‘’certains petits partis’’ ».

D’autres par contre y voient les conséquences de la discorde née de l’octroi par l’exécutif d’un budget de souveraineté au chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Dalein ou encore le refus de supporter les candidatures annoncees de Mouctar et autres.

Ce qui est sûr, le paysage politique sera en mutation permanente d’ici l’échéance présentielle de 2020. Enfin,faut-il rappeler que cette date coïncide avec l’anniversaire de la révolution culturelle de Sékou Touré ?

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE