SHARE

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi, 04 juillet 2017, le porte-parole de l’opposition républicaine, Aboubacar Sylla a précisé les raisons valables qui ont permis a ses deux compagnons à savoir, Jean Marc Télliano du RDIG et Mouctar Diallo des NFD  et  lui de mettre en place leur alliance : le Front pour l’alternance démocratique (FAD).

Dans son animation, le député de l’opposition, Aboubacar Sylla a déclaré qu’ils ont créé cette alliance parce que leurs partis sont suffisamment proches du point de vue programmes, projets de société, postures politiques. ‘On l’a créée pour pouvoir se retrouver ensemble, mettre en commun nos moyens, nos ressources, nos structures pour se donner plus de chances de gagner aux prochaines élections’’, a-t-il dit.

 L’ex-ministre de la Communication, Aboubacar Sylla a également indiqué que le FAD est aussi une entité politique qui va avoir son autonomie pour prendre position sur différents sujets qui préoccupent la nation. ‘’Nous ne voulons pas être un vecteur de division de l’opposition plurielle. Nous voulons un lien bâti sur la confiance que nous éprouvons vis-à-vis des uns aux autres pour que notre pays aille de l’avant et que l’opposition guinéenne se renforce’’, a-t-il signalé.

‘’Nous avons décidé de nous faire mutuellement confiance pour nous battre afin que cette alliance s’ancre effectivement dans le paysage politique guinéen. Nous allons faire le nécessaire pour cela. Nous allons également être en contact avec tous ceux qui peuvent aider cette alliance à se confirmer, à exister sur le terrain politique et, surtout, à gagner les prochaines élections. Nous pensons que c’est possible, c’est pourquoi, nous avons créé cette entité’’, a aussi lancé le leader de l’Union des forces du Changement Aboubacar Sylla.

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE