SHARE

Le Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) qui regroupe en son sein trois partis de l’opposition républicaine, en l’occurrence l’UFC d’ Aboubacar Sylla, les NFD de Mouctar Diallo et le RDIG de jean Marc Telliano, a animé ce lundi 3 juillet 2017, une conférence de presse à Conakry, dont l’objectif était de présenter au peuple de Guinée leur nouvelle alliance politique, en prélude à la présidentielle de 2020.

Alors que du côté des caciques du parti au pouvoir, la tentation du troisième mandat semble de plus en plus perceptible, les trois leaders politiques d’opposition ont décidé de faire front commun pour barrer la route à toute velléité révisionniste de la constitution, et tout projet de troisième mandat.

Au-delà des ambitions personnelles des uns et des autres, l’objectif du FAD vise clairement, selon eux, l’alternance politique à la tête du pays en 2020. Ainsi, le FAD sera selon ces responsables, une alliance politique et électorale inclusive ancrée dans l’opposition républicaine qui fera front commun lors des élections locales et législatives de 2018 avant la présidentielle de 2020.

Par rapport à cet objectif, ils se disent plus que jamais confiants : « Ces partis ont décidé de prendre ensemble leur responsabilité historique, pour sceller une alliance durable capable de provoquer une véritable alternance dans notre pays ».

Grande ambition que le terrain pourra conforter ou totalement ravager.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE