SHARE

Ce qui semblait se dessiner depuis plusieurs jours vient d’être confirmé ce mardi 4 juillet 2017, à la Commission électorale nationale indépendante.

Le président de l’institution électorale Bakary Fofana vient d’être destitué par la majorité des commissaires, qui se sont réunis ce mardi en plénière au QG de la CENI.  Il a été remplacé par Maitre Salifou Kébé, le conseiller juridique de l’institution, par un vote de 18 voix des 25 commissaires.

Cette destitution intervient alors que les commissaires frondeurs étaient parvenus, avec le président destitué, à un accord de sortie de crise par rapport à la gestion des fonds de l’institution, avant que ce dernier ne fasse un revirement spectaculaire, en annonçant sur les ondes qu’il n’avait présenté aucune excuse et qu’il n’obtempérerait pas sur la question comptable. Tout en précisant qu’il refusait d’être l’otage d’un clan et qu’il ne trahirait pas le peule de Guinée.Résultat de recherche d'images pour "bakary fofana"

Les commissaires ont donc mis cette fois-ci leur menace à exécution. La gestion unilatérale de Bakary Fofana est à l’origine de la crise.
Acceptera-t-il son sort ou va-t-il s’opposer à cette décision? L’arbitre tout indiqué est bien la Cour constitutionnelle, qui devra examiner et trancher.
attend de voir.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE